Il y avait foule cet après-midi pour rendre hommage à Jean-Christophe Saint-Martin ... dont, bien évidemment de nombreux Couzots accompagnant un enfant de leur pays mais également de nombreux élus de notre territoire venus rendre hommage à l'un des leurs, le maire de Couze et Saint-Front ainsi que Monsieur le Sous-Préfet de Bergerac et une représentante de la Gendarmerie Nationale.

Parmi les Couzots présents figurait Véronique Dubeau-Valade étonnée d'entendre qu'on la disait "partie".

Le Papotier est ainsi chargé de diffuser le communiqué rétablissant la vérité.

Info ou intoxVéronique Dubeau-Valade dont on dit qu'elle a quitté Couze explique qu'il n'en est rien.

Accompagnant au quotidien ses mère et belle-mère âgées respectivement de 94 et 96 ans, elle a fait le choix de les réunir en pays de Brive dans un souci logistique que tous les aidants pourront comprendre. "Les vieux Couzots" se souviendront que Rosette Valade a vécu ses premières années de jeune épouse dans l'appartement briviste où elle a mis au monde son fils Serge, lieu où elle est aujourd'hui heureuse de vivre son grand âge.

A contrario de ce qui peut être perçu, cette décision qui offre le meilleur environnement socio-médical à sa famille assure à Véronique Dubeau-Valade une meilleure disponibilité pour continuer à manifester son attachement à sa vie couzotte et à ses amis du pays des Bastides Dordogne-Périgord.