J'ai eu de sérieux doutes pendant quelques temps ...

Pourquoi les travaux de la traverse n'ont pas été réalisés avant les municipales alors même que notre équipe avait correctement traité le dossier et trouvé un accord de principe sur sa réfection ?

Non, ce n'était pas une n-ième manoeuvre sancto-lindo-bastidienne ... contre LA SEULE maire du canton.

Sénatoriales 2014

La lecture de l'article paru ce jour dans Sud-Ouest - "Les élus se saisissent du dossier du canal" - m'a ouvert les yeux.

Ce n'était pas une opération de campagne municipale mais ... la préparation des élections sénatoriales.

Car oui, les élections municipales préparaient les sénatoriales comme je l'ai répété à maintes reprises pour éviter aux Couzots de faire un choix politicien au détriment d'une politique strictement communale.

On parie ?

Le président Cazeau candidat à sa re-élection au Sénat viendra probablement sous peu à Couze et Saint-Front pour lancer les travaux de la traverse et montrer combien il attache une attention particulière aux élus de gauche ...!!! C'est pas beau, ça ?!!!

C'est la démocratie sancto-lindo-bastidienne !

Pour mémoire, le président Cazeau a néanmoins apporté son soutien bienveillant à la stratégie de développement portée par l'équipe précédente malgré les pressions locales. Basée sur la culture issue de l'histoire papetière de Couze, cette politique de développement qui a porté ses fruits a prouvé que - lorsque les projets sont d'importance et cohérents -, la politique politicienne s'efface au profit de l'intérêt général.

Vive la démocratie.