Mardi 23 octobre, Catherine Libmann a accueilli deux classes de l’école de Couze et Saint Front pour leur expliquer sa démarche artistique et les résultats de son travail, de ses expérimentations au moulin autour de la pâte à papier.

libmann_moulin_rouzique-103393_212x213

 Expliquer aux enfants ce qu’est un artiste plasticien, sa façon de travailler, la richesse de son regard pour notre société. 2. Faire comprendre ce qu’est un palimpseste et ce que signifie le travail de réécriture. 3. Se confronter à la matière : la décrire, comprendre comment les tapis et autres installations de papier ont été réalisés, distinguer les niveaux de profondeurs et voir finalement la matière dans son ensemble : à première vue, ce qu’il y a dedans, ce qu’il y a derrière, de quoi elle est faite et à quoi elle nous fait penser 4. Pour, enfin, que chacun des enfants, comme l’artiste avant eux, écrive et réécrive son propre livre.
 
Voilà le projet de médiation mis en place autour de l’exposition PALIMPSESTE. Dans un premier temps, les enfants visitaient l’exposition. La prochaine fois, ce sera au tour de Catherine Libmann de se déplacer à l’école pour assurer un atelier de pratique, où chacun a, pour consigne, de ramener, un livre qu’il a apprécié et de l’utiliser pour réécrire son histoire.
 
(extrait d'une page parue sur le site de l'Econo-Musée du Papier au Moulin de la Rouzique)
Cliquez ici pour voir la suite ...